bandeau10
deuil d'un enfant

Camille, mon envolée

Camille, 16 ans, a été emportée en quatre jours par une fièvre foudroyante. Dans les semaines qui ont suivi la mort de sa fille, Sophie Daull a commencé à écrire. Écrire pour ne pas oublier Camille, son regard « franc, droit, lumineux », les moments de complicité ; l'après, le vide, l'organisation des adieux, les ados qu'il faut consoler, les autres dont les gestes apaisent. Écrire pour rester debout, vivre quelques heures chaque jour en compagnie de l'enfant disparue, endiguer le raz-de-marée des pensées menaçantes.
Loin de l'épanchement d'une mère endeuillée, « Camille, mon envolée » est le récit d'une résistance à l'insupportable, où l'agencement des mots tient lieu de programme de survie.

  • Auteur : Sophie Daull
  • Aux éditions : Le Livre de Poche
  • Années : 216